12 avril 1982

J184 - trek Langtang : Ghora Tabela - Kyanjin Gompa


Départ de Ghora Tabela.
1h et des poussières pour arriver à Langtang.


Arrivée au village de Langtang, au fond le Tsergo Ri (5000m), Nepal

Arrêt déjeuner.

Encore 2h30 de marche jusqu'à Kyanjin Gompa.
Le temps est couvert, sans visibilité sur le Langtang Lirung.

Diner
Pomme de terre 4 rps
2 white tea 2 rps
1 black tea 1 rp
nuit 10 rps 



LE DERNIER TREK


Ça nous avait pris trois semaines d’une ascension terriblement éprouvante.
Conditions très rudes. Vingt sherpas étaient tombés épuisés, et il avait fallu les abattre pour abréger leurs souffrances.
Du coup certains d’entre nous s’étaient vus privés d’une partie de leurs bagages. Rocking chair, affaires de toilettes et même, les plus malchanceux, télévision, dont la radio ne comblait que partiellement l’absence.
Nous avions fini par atteindre Shangri-gri-la, au terme de cette terrible ascension. Monastère quasi inaccessible, perdu et oublié dans les profondeurs du fin fond du Tibet. Des vacances exceptionnelles, organisées par Tournetoi.
"Authentique découverte d’un pays oublié", avaient-ils spécifié sur le prospectus. Du coup, le groupe avait été rapidement constitué, avec tous ces représentants internationaux du coûteux tourisme de choc : douze allemands, un couple de hippies français, deux ploucs français, trois japonais, cinq texans. 

La gompa perdue était enfin en vue.
Quelques sherpas porteurs plus tard, nous faisions notre victorieuse entrée dans la ville conquise. Nous avions sorti nos caméras, prêts à immortaliser toute cette frustre population dans son habitat traditionnel.
C’est là que tout a commencé.
Les malicieux tibétains nous avaient vus arriver.
Dès lors, ils ne cessèrent d’inventer des ruses pour nous embêter et nous mettre mal à l’aise.
Tout d’abord, ils étaient tous équipés d’un matériel audiovisuel à la pointe de la technique, bien plus sophistiqué que tout ce que nous avions pu acquérir trois semaines plus tôt.

Pendant tout le séjour, ils n’allaient pas cesser de nous observer, comme si nous étions des bêtes curieuses, nous prenant en photo lors des plus insignifiants de nos actes.


_____________________La carte de la journée_____________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires...

Suivre le blog par mail