01 novembre 1981

J022 - Tournée des monastères : Thiksey, Hemis

Réveil et, après un thé, montée au monastère Chamba.
Le soleil éclaire la moitié de la plaine. Essoufflement.
On atteint l’entrée quand le gong a déjà commencé son martèlement. Entrée dans la bibliothèque sombre, toute en bois. C'est la pièce où ils font puja : bouddhas au fond, livres à droite, 4 rangées de coussins.


Le plus beau matin du monde

Sur le toit de la gompa, avec un fond grandiose de montagnes enneigées, à côté de cônes dorés, deux lamas en robe pourpre soufflent dans leur trompe faite d’un coquillage à embouchure d’argent ciselé, face à la plaine qui s’étend en contrebas.

Depuis Thiksey Gompa : vallée de l'Indus, Ladakh
Thiksey gompa, Ladakh

En montant un petit escalier, on accède à une toute petite pièce où un moine récite des litanies, tout en frappant sur son tambour et en faisant tinter ses cymbales.
Lorsque ce qui doit être l’appel au puja est terminé, nous descendons dans la bibliothèque où arrivent les lamas.
Ils s’installent sur des coussins, en rangées, et marmonnent. Ils enlèvent leurs chaussures et baisent le sol trois fois. Marmonnements sur le rythme du tambour qui, à la fin d’une tirade, accélère ou au contraire ralentit, accompagné par un frémissement de cymbales. Ensuite, des moinillons servent le thé à l'aide de récipients trop grands et trop lourds pour leurs petits corps. Ils en resservent, pépient dans leur coin, certains boitent.
Chaque moine a son petit sac de farine (tsampa) et la mélange avec le thé.
Nous sommes assis dans un coin et nous nous frigorifions.
Psaumes sur psaumes, ils semblent répéter la même phrase. On distingue par moment de mélodieuses variations dans le monotone enchevêtrement de leurs comptines.
Puis, alors qu’on sentait depuis quelque temps approcher la fin de la prière, les lamas se ruent soudain dehors, rendant dangereuse notre position proche de la sortie.

Ensuite, visite de Thiksey, les lamas se sont envolés.


Thiksey gompa, Ladakh
Thiksey gompa et chortens, Ladakh

Descente au village, petit déjeuner, commande de quelque nourriture avant l’arrivée du bus bondé.
Voyage, promiscuité.
Arrêt à Karu.


Montée à Hemis

Au fond d’une vallée encaissée, au détour d’une masse rocheuse, dans une gorge, se cache le monastère d'Hemis.
Montagnes tout autour, soleil court.
Montée longue et harassante.


Sur la route entre Karu et Hemis, Ladakh

Logement cher et rustique.
Entrée dans la grande cour du palais après l'acquittement des 10 roupies.


Cour principale, Hemis Gompa, Ladakh
Cour principale, Hemis Gompa, Ladakh

Visite de la bibliothèque.
Au premier étage, une salle dans laquelle la prière a commencé.
Le tambour est manié par un petit gamin qui change régulièrement de main pour frapper. De temps en temps, retentit le son de la trompette-cornemuse.
L’autel présente des offrandes constituées de nourriture. Nous assistons aux espiègleries d'un lama envers ses élèves et leurs signes de connivence.
Le thé est parfumé au beurre de yak rance et ils tiennent absolument à nous en resservir. L’ambiance ? Monotonie des récitations rarement rompue.
Un vieux moine remarquable, à ma gauche, avec sa barbe et sa cloche qu’il fait tinter avec grâce.

Repas. Soupe en commun.
Un disciple de Rajneesh dessine et peint. Stimulation pour moi et pas mal de bonheur à m'essayer au dessin.


Chortens, Hemis, Ladakh

_____________________La carte de la journée_____________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires...

Suivre le blog par mail