24 février 1982

J137 - Ganeshpuri : premier jour à l'ashram


Réveil à 8h.
Douche propre.
Petit-déjeuner à l’Amrit moderne. Mc Donalds au prix du Maxim’s : 4,5 rps pour un cappuccino. Lassi fraise, différentes sortes de toasts, gâteaux, glaces,…très cher et sophistiqué. L’Amérique en Inde.
Discussion avec une fille dont j’ai oublié le prénom indien. En commandant, on se croirait à New York, avec la middle class de l’autre côté du comptoir.

10h, visite de l’ashram : la plazza centrale, la maison de Baba, la salle de médiation et les caves.
Il y a une clinique avec moult types de massages, possibilité de check-up, d'acupuncture, de médecine ayurvedique ou homéopathique, etc…

Discussion au café en face de l'ashram avec des français : l'un est ici depuis 6 mois (il a, dans le dortoir, une couette à l'effigie du groupe Genesis), l'autre depuis 18 jours (il a reconnu Baba Muktananda comme son guru au bout de quelques jours).
Un troisième, que j’avais croisé à Goa, est ici depuis 7 jours. Pas porté sur le mysticisme, il est indigné que les pansements soient payants et que du coup son copain se fasse jeter de l'infirmerie. Il n'a pas peur de les secouer, de moquer leur attitude béate du genre "tout est parfait".

Dans l'ashram, près de l'entrée, un buste de Nityananda plaqué or, à ses pieds des offrandes dont un billet de 100 $.
Des portraits de gurus partout.

Déjeuner : thali. 

Chants : troupeau heureux, hommes et femmes séparés.

Balade dans le jardin : horribles statues criardes de dieux et guides spirituels de toutes obédiences.
L'automobile du guru : une Lincoln Special’s Collector.
Sur la plazza centrale : le prix reçu pour les chiens de race de Baba, les sandales du guru à vénérer...Pas de dénuement.

Méditation, redécouverte discrète de la Kundalini. Paix nouvelle. Mais aucune sensation vis à vis de l’extérieur, pour le culte, ses gurus et ses adeptes.

Vidéo de présentation du Siddha Yoga avec quelques témoignages : celui venu pour un week-end et resté deux ans et demi, le gars illuminé par la vue d'un simple poster dans le métro, la rétention du sperme qui monte pour générer un être nouveau,...
Discussion avec un gars de l’Essec qui a une patte folle : expert-comptable, astrophysicien, truand, drogué...Etonnant, crispant et passionnant.

18h15 : Arati (chant rituel) superbe avec l'appel de la cloche puis les chants.
Souper.
Projection de diapos de qualité correcte.
Puis dodo.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires...

Suivre le blog par mail