04 janvier 1982

J086 - Goa, jour 4 : acupuncture et moxibustion


A tout hasard, je vais voir l’acupuncteur devant le restaurant Relax.

Il faut dire que ça chauffe aussi dans ma tête : entre la fièvre que je trimballe et les lectures sur la méditation de ces derniers jours, ça fait un joli micmac inconfortable.

La séance a commencé depuis une dizaine de minutes et deux aiguilles sont déjà fichées dans mes mollets, lorsque je sens une bonne grosse nausée venir de loin.
Le temps qu’on m’arrache les fines aiguilles d’acier et mon petit-déjeuner finit au pied de l’escalier, chaque spasme répulsif m’arrachant des larmes de douleur.

Pour me remettre d’aplomb, les gaillards pratiquent la moxibustion qui consiste à brûler une bourre cotonneuse et grise dans le cratère du nombril. Ça fait très chaud et, curieusement, une réelle sensation de soulagement en résulte. Dans mon abdomen moite et crispé se propagent de sécurisantes et bienfaisantes vagues de chaleur, irradiant dans le centre du corps une énergie moins fiévreuse que celle qui me ronge le cerveau.
Ils reprennent leur drainage de l’énergie en enfonçant des aiguilles au sommet des mollets et les titillent jusqu’à ce que je sente « quelque chose ».
Le barbu américain ne semble pas très compétent mais cette première séance ne m’a pas complètement désillusionné.


_____________________La carte de la journée_____________________

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Merci pour vos commentaires...

Suivre le blog par mail