12 janvier 1982

J094 - Goa, jour 12 : ça traîne


Ce matin, les copains sont partis, dont l’un avec 500 rps dont je ne peux m’expliquer la disparition autrement, vu la modicité de mes dépenses ces derniers temps, surtout alimentaires. Mais ma comptabilité vague ne me permet pas d’en mettre ma main à couper.

Comme le relatent les quelques notes prises ce jour-là : « Je ne me sens toujours pas en forme et j’aimerais me lever le matin plein d’énergie, livrer mon corps aux vagues (sic !) et le nourrir ensuite de bonnes choses que me suggérerait un sain appétit. Au lieu de cela, je traîne toute la journée, me sentant très faible vu ce que je mange. Je resterai au minimum encore deux jours ici. Si au moins je pouvais y développer un peu plus de dynamisme, peindre, écrire et faire beaucoup de courrier ».


2 commentaires:

  1. Ah ça c'est un peu la misère, être quasi convaincu qu'on c'est fait allégé son portefeuille par quelqu'un en qui on avait confiance, mais sans non plus en être certain. Ça ne m'est jamais arrivé en voyage, mais dans la vie, si :-(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La somme était raisonnable par rapport à ce qui aurait pu être emporté, mais néanmoins suffisante pour me mettre la puce à l'oreille. Insuffisante toutefois pour me gâcher le voyage. Heureusement, ça ne m'est arrivé qu'une fois...

      Supprimer

Merci pour vos commentaires...

Suivre le blog par mail